Éric Le Dissès réagit suite à notre article sur les couvre-feux

Après la parution hier dans nos colonnes d'un article interrogeant la légalité de la mise en place d'un couvre-feu durant cette crise sanitaire, le maire de la commune de Marignane, Éric Le Dissès, a souhaité apporter ses précisions face aux interrogations soulevées dans l'article.

"Mais qu'est ce qu'on s'en fout de cette légalité décidée par des gens qui sont le cul dans leur fauteuil et qui prennent des décisions d'en haut, sans savoir ce qu'il se passe en bas. Nous les maires, nous savons ce que font nos administrés, le jour et la nuit. Nous savons ce qu'il se passe dans nos cliniques ou nos hôpitaux. Nous faisons le tour de nos communes pour vérifier qu'il n'y a pas de péril et que ce que nous avons instauré, avec l'accord du premier ministre, soit bien respecté. Qui d'autre, que nous les maires, va à la rencontre des jeunes qui jouent au foot dans un parking? Qui d'autre que les maires pour faire se disperser les regroupements de toutes natures, et qui d'autres que les maires pour faire passer un message bienveillant avant l'intervention de la Police? Ceux qui sont dans leur bureau bien protégés ?Je demande à voir! Les maires, au même titre que les soignants, sont les garants de la santé et de la sécurité publique et c'est au nom de la sacro-sainte ' non-assistance à personne en danger 'que nous faisons ces arrêtés. Aujourd'hui dans le monde, n'y a-t-il pas d'autres choses de plus importantes et particulièrement en France, que de savoir si les stratégies mises en place par les maires sont légales ou pas ? Pas de masque, pas de gel, pas de charlotte, pas de surchaussure, pas de gant pour nos soignants. Nous les maires, faisons les fonds de tiroirs, dans nos écoles, nos piscines, nos crèches, nos services pour répondre à cette faille de l'État qui est beaucoup plus grave que tout le reste. Alors que chacun reste à sa place. Quant à dire que les maires surfent sur la vague du Covid-19 pour faire de la politique, j'ai honte pour ces gens-là. Qu'ils viennent à nos côtés vivre ce que nous vivons et ils ne nous regarderont plus jamais de la même manière. Je me permets de rajouter deux choses : La première c'est que j'ai été élu avec plus de 70% des voix et qu'à ce titre, j'aurai pu rester chez moi à savourer la vie. Ce n'est pas le cas. Je suis du matin au soir au travail. Je n'ai pas à jouer avec la santé des gens. Deuxièmement, peut-être que ceux qui critiquent les maires n'ont pas été assez réactifs pour imposer avant eux, un couvre-feu national. Pour résumer, une fois encore n'emmerdez pas les maires. Ils savent ce qu'ils font. Et ce qu'ils font protège l'intérêt de leur population. C'est cela qu'on demande aux politiques, pas de bavardages et encore moins de polémiques. Le Covid19 n'est pas un jeu, il tue. Moi, maire de Marignane, je vous en conjure. Écoutez vos maires. Restez chez vous !"

la Provence - vendredi 27 mars 2020

E-mail

  • Groupe Marignane Info

    Groupe Marignane Info

    Le site internet de la ville de Marignane qui vous donne la parole et l'image.

    • Prix de l'information par internet
    • Trophée des associations de commerçants
    • En ligne depuis 2002
  • Service & Gratuité

    Service & Gratuité

    Icon TrainerListing des commerces

    Icon Fitness LevelsReportages pour les associations

    Icon SmoothieLa mémoire de Marignane archivée

  • Rêvons notre ville et construisons la!

    Rêvons notre ville et construisons la!

    Marignane est devenue au fil des années une ville sans âme, privée de vie, privée d’animations, sale, désertée. Elle a connu ses heures de gloire, elle fut pendant longtemps une ville admirée, enviée par ses voisins. Mais peu à peu, l’usure d’un pouvoir trop longtemps en place, l’incompétence, et puis cette fatidique année 2008 ont eu raison d’elle.

UA-69538031-1

recherche Marignane