Des professeurs et des élèves de Blériot, un peu plus près des étoiles

Avec la création au lycée Louis Blériot du club "Une nuit et des étoiles" par trois professeurs, l'astronomie se dévoile peu à peu à des élèves de l'établissement. Ce projet a pour objectif de développer la culture scientifique au lycée et de susciter de surcroit la curiosité des élèves et leur intérêt pour les sciences (en lien avec l'astronomie).

Le club créé, il y a huit ans associe en particulier la classe des 1er années CAP d'accompagnement éducatif petite enfance (CAP AEPE) mais également tous les élèves qui souhaitent y participer quelles que soient les sections.

Un vendredi par mois

Actuellement, une dizaine d'élèves en terminales bac pro électricité, terminales TCI et chaudronnerie ont rejoints leurs camarades "apprentis" astronomes. "Les rencontres ont lieu un vendredi soir par mois" explique Valérie Glemba, professeure de sciences médico-sociales et également professeure principale de la classe de CAP AEPE "un repas est pris au lycée d'une manière collégiale entre les élèves et les professeurs qui les encadrent et les accompagnent dans ce moment de partage afin de développer la convivialité et les échanges dans le groupe avec tous les élèves".

Le club poursuit plusieurs objectifs comme l'initiation à la manipulation du matériel d'observation (télescope, Dobson), l'observation des étoiles et objets célestes, la découverte des galaxies et de la voie lactée, l'initiation à l'astrophotographie d'où une initiation au traitement des images afin d'obtenir des résultats visibles.

"C'est une façon pour nous de développer chez les élèves une certaine curiosité scientifique" se félicite Laurent Astier, professeur en chaudronnerie "et de mettre en pratique des notions pédagogiques traitées en cours pour les appliquer directement sur le terrain".

La construction d'un télescope commencée les années précédentes par les élèves de chaudronnerie a été reprise. Un projet commun qui apporte également un autre regard de la part des élèves. "Nous sentons bien que la communion avec le corps enseignant est alors différente" note Christophe Jacquey, professeur de mathématiques et sciences "et dans ces conditions se noue un lien de plaisir en plus du lien de l'apprentissage".

Si les observations de la voûte céleste ont pour cadre l'enceinte du lycée, il n'est pas rare que les élèves soient conduits en mini bus sur le plateau de Vitrolles plus propice par son obscurité à l'observation.

Les responsables du club avec la collaboration du chargé de mission à la Direction de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, M. Strajnic et des partenaires comme l' observatoire de Haute-Provence et l' observatoire de Paris prévoient des séjours dans ces hauts lieux de l'observation astronomique. "A Paris, nous allons leur faire découvrir la lunette Arago construite sous Louis XIV et qui est toujours en état de fonctionnement" se réjouissent pas avance les professeurs des étoiles plein les yeux, heureux de faire partager leur passion avec des élèves enthousiastes.

"Observer la lune, Jupiter... toutes ces étoiles j'ai adoré" explique Hayline. "Au début mes parents n'étaient pas d'accord parce que c'est le soir mais depuis ils se sont ravisés et je suis super contente" commente Belly Kelly.

"On a mangé ensemble, puis on a regardé avec les télescopes et j'ai adoré" se souvient Manon. "On a pris des photos avec nos téléphones pour garder des souvenirs et nous avons apprécié la manipulation des télescopes et des lasers" commentent les deux sœurs Berfin et Bersun. "J'ai été impressionnée par le déplacement de la planète Saturne, le temps d'observation était si passionnant que l'on aurait voulu continuer jusqu'au matin" pour Maéva."Il me tarde la sortie sur la plateau de Vitrolles" attend Inés. "J'avais l'habitude de regarder le ciel et les étoiles à l’œil nu la nuit, mais jamais avec un télescope...et alors là ! s'extasie Nesrine.

A l'évidence du côté du lycée Louis Blériot, on est prêt pour le décollage en direction du monde fascinant des planètes et des étoiles.

C.M.

C.M. la Provence - samedi 12 octobre 2019
C.M. la Provence - samedi 12 octobre 2019

 

E-mail

  • Groupe Marignane Info

    Groupe Marignane Info

    Le site internet de la ville de Marignane qui vous donne la parole et l'image.

    • Prix de l'information par internet
    • Trophée des associations de commerçants
    • En ligne depuis 2002
  • Service & Gratuité

    Service & Gratuité

    Icon TrainerListing des commerces

    Icon Fitness LevelsReportages pour les associations

    Icon SmoothieLa mémoire de Marignane archivée

  • Rêvons notre ville et construisons la!

    Rêvons notre ville et construisons la!

    Marignane est devenue au fil des années une ville sans âme, privée de vie, privée d’animations, sale, désertée. Elle a connu ses heures de gloire, elle fut pendant longtemps une ville admirée, enviée par ses voisins. Mais peu à peu, l’usure d’un pouvoir trop longtemps en place, l’incompétence, et puis cette fatidique année 2008 ont eu raison d’elle.

UA-69538031-1

recherche Marignane