Gérald Fuxa ramène de l'eau de mer à l'Étang de Berre

Hier, le suppléant écologiste de Nathalie Sirben, a traversé le tunnel du Rove à bord de son canoë  

L'action est symbolique mais l'espoir est immense. Hier, Gérald Fuxa, suppléant de Nathalie Sirben, candidate écologiste aux élections législatives dans la 12e circonscription, a traversé le tunnel du Rove en canoë pour ramener symboliquement de l'eau de mer à l'étang et tenter de lui redonner de la biodiversité.

Parti de l'entrée du tunnel, côté Marignane, à 6 h 30 précises, le "fada" de l'écologie, a ramé pendant quatre heures jusqu'à l'éboulement qui a engendré la fermeture du tunnel en 1963. "C'est très impressionnant de parcourir le canal, c'est une construction à l'ancienne, en pierre taillée, qui n'est pas étanche.. il pleut dedans! Il n'y a aucun bruit, l'eau est stagnante, on avance dans le noir sans même savoir où l'on va, explique Gérald Fuxa, casque sur la tête et vêtu de sa combinaison nautique, quelques minutes seulement après son arrivée. Quand je suis arrivé à l'endroit de l'éboulement, j'al vu que ça a été travaillé. Il y a un espèce de remblai. et ça n'a pas été une mince affaire pour descendre et grimper sans perdre mon canoë ! Et j'ai pu constater qu'ils ont confectionné une grande buse, qui fait 220 pas à peu près, et qui permet d'aller de l'autre côté, là-bas, il y a au moins 100 mètres de béton qu'il faut franchir avant de rejoindre enfin l'Estaque", ajoute-t-il, du haut de ses 61 ans, encore fasciné par la beauté des stalagmites et stalactites qu'il a rencontrées sur son chemin.

Mais si Gérald Fusa, amateur de défis improbables, s'est lancé cette mission c'est bien avec l'espoir de voir un jour le tunnel du Rove reprendre du service.

Un enjeu politique, économique et écologique

"le veux rouvrir le tunnel du Rove. réalimenter l’Étang en eau salée et donc lui redonner une biodiversité marine, c'est d'ailleurs le premier axe de mon programme de campagne pour les législatives. Ensuite, je souhaiterais rétablir une connexion fluviale entre Marseille et l'aéroport. Et lui permettre la mise en place d'un transport commun fluvial qui permettrait d'offrir une alternative à la Ville, lance Nathalie Sirben, qui était bien évidemment présente pour encourager son suppléant dans sa démarche. Notre circonscription est au cœur de la pollution, elle est située entre le port maritime de Marseille et l'aéroport. 80% des émissions de gaz à effet de serre sont concentrées ici, dans l'ouest du département, et les répercussions sur la santé sont graves. Selon mes chiffres. 40% de la population du pourtour de l'Étang déclare avoir des troubles respiratoires", souligne-t-elle.

Seule ombre au tableau, la réouverture du tunnel a un coût. Au total, ce sont 200 millions d'euros qui seront nécessaires pour effectuer les travaux, Comment financer un tel projet ? "Je propose d'instaurer un prélèvement à hauteur de 1 euro par billet sur le trafic aérien et maritime. Avec plus de 11 millions de passagers, sur 20 ans, cet investissement serait financé sans que les contribuables n'aient à déverser le moindre argent". propose la candidate aux élections des 11 et 18 juin prochains, impatiente de voir le canal du Rove inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. 

Laura CIADELLA

Laura CIADELLA la Provence - dimanche 4 juin 2017
Laura CIADELLA la Provence - dimanche 4 juin 2017
Laura CIADELLA la Provence - dimanche 4 juin 2017

 

E-mail

  • Groupe Marignane Info

    Groupe Marignane Info

    Le site internet de la ville de Marignane qui vous donne la parole et l'image.

    • Prix de l'information par internet
    • Trophée des associations de commerçants
    • En ligne depuis 2002
  • Service & Gratuité

    Service & Gratuité

    Icon TrainerListing des commerces

    Icon Fitness LevelsReportages pour les associations

    Icon SmoothieLa mémoire de Marignane archivée

  • Rêvons notre ville et construisons la!

    Rêvons notre ville et construisons la!

    Marignane est devenue au fil des années une ville sans âme, privée de vie, privée d’animations, sale, désertée. Elle a connu ses heures de gloire, elle fut pendant longtemps une ville admirée, enviée par ses voisins. Mais peu à peu, l’usure d’un pouvoir trop longtemps en place, l’incompétence, et puis cette fatidique année 2008 ont eu raison d’elle.

UA-69538031-1

recherche Marignane